Commentaire de Frédéric BOYER
sur Le suicide des esclaves


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Frédéric BOYER Frédéric BOYER 26 octobre 2009 21:36

Bonsoir,

Je dirais plutôt qu’ils sont éliminés parce que jugés inutiles. Victimes d’un utilitarisme froid.

Cordialement


Voir ce commentaire dans son contexte