Commentaire de décurion
sur Camus, come on !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

décurion 15 décembre 2009 18:21

Dans la continuité du précédent commentaire : un copié-collé

800.000 Français alimentent presque seuls le budget algérien, en payant huit fois plus d’impôts que les 8 millions d’indigènes qui peuplent aujourd’hui l’Algérie , alors que la fortune publique est restée entre les mains de ces derniers, dans la proportion justifiée par leur nombre
Appuyons par des chiffres cette affirmation : Dans une brochure publiée en 1939 par les services de l’Économie sociale du Gouvernement général de l’Algérie, au sujet de l’artisanat indigène, il est précise que les indigènes algériens cultivaient :
— 1.022.000 hectares de blé sur 1.308.000 hectares. Ce qui permet de dire que la culture européenne ressort à 286.000 hectares ;
— 1.152.000 hectares d’orge sur 1.262.000 hectares, d’où une part, pour l’Européen, de 110.000 hectares ;
— 15.823 hectares de tabac, sur 22.289, d’où une part de 6.466 hectares pour l’Européen.
On ajoute que les « indigènes possèdent la presque totalité du bétail ». 170.000 chevaux, 773.000 bovins, 5.181.000 ovins, les 6/7 des figuiers, les 5/8 des oliviers, à peu près tous les palmiers du Sud.


EUGÈNE VALLET

UN DRAME ALGÉRIEN

ACHEVÉ D’IMPRIMER SUR LES PRESSES DES IMPRIMERIES BELLENAND

A FONTENAY - AUX - ROSES (SEINE) 65.722.

Dépôt légal Éditeur 2e trimestre 1948.



Voir ce commentaire dans son contexte