Commentaire de sisyphe
sur La stratégie du choc


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sisyphe sisyphe 5 mai 2010 15:03

Et pour ce qui est du Chili, qui était exsangue à la fin du régime de Pinochet, avec des inégalités jamais atteintes, ce n’est que depuis, sous des gouvernements démocratiques, et notamment socialistes, que ce pays a repris sa marche en avant.

Le problème qui subsiste, et pèse sur le régime chilien, son économie, ses inégalités, est justement ce qui reste du régime de Pinochet, à savoir les honteux privilèges accordés aux militaires.

Pas de bol pour les adorateurs de Friedman, mais partout où ses théories s’appliquent, c’est le creusement des inégalités, la paupérisation, la vassalisation, les dettes astronomiques des états, la gigantesque crise économique, dûe au pouvoir exorbitant donné aux mafias bancaires et financières, et aux jeux spéculatifs.


Voir ce commentaire dans son contexte