Commentaire de Alois Frankenberger
sur Viktor Bout et les USA, ou Mickey dans Fantasia (18) : l'Azerbaïdjan, autre clé du problème (et l'héritier de Wella)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alois Frankenberger Alois Frankenberger 15 novembre 2010 22:25

M’étonnerait qu’ils soit fêlés à ce point là !

Ben Laden avait un peu trop forcé sur le chanvre Afghan avant d’autoriser une opération de ce genre ... à moins que son objectif était de torpiller les Talibans sans en avoir l’air ...

Les plans dans les plans : frapper l’Amérique pour que cette dernière se retourne contre ses alliés locaux - les Talibans - afin de leur ravir la victoire et ... finalement ... faire le jeu de Moscou et Téhéran !

Dans ce cas, il est pour le moins étonnant que les Talibans n’aient pas fourni sa tête aux Américains !

Oussamma Ben Laden a pété un cable et c’est pour ça que c’est le b*rd*l depuis le 11 septembre 2001 !


Voir ce commentaire dans son contexte