Commentaire de Pie 3,14
sur L'horrible vérité commence à se faire jour sur les dirigeants européens


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pie 3,14 25 novembre 2010 12:34

Car bien entendu, rejeter l’Europe en bloc c’est être nuancé et ne pas être « borné »...

L’Europe politique, diplomatique et militaire n’existe pas. Les choix de politiques économiques et financières sont encore largement nationaux ( la crise vient cruellement de le rappeler à certains). L’Euro ne concerne qu’une partie des états européens ( pensez-vous que la monnaie anglaise s’en sort mieux ?).

Croire qu’il suffira de supprimer l’UE pour retrouver la croissance relève de l’angélisme. Affirmer que les souverainetés nationales n’existent plus relève du fantasme ( au passage ,il faut arrêter avec cette histoire de 80% des lois, c’est un argument faux rabâché).

Ce n’est pas en se recroquevillant sur notre pré-carré que nous sortirons de la crise. La période réclame au contraire solidarité et politiques communes. Libre à vous de trouver cela naïf, l’Histoire européenne du XXème siècle prouve pourtant le contraire.


Voir ce commentaire dans son contexte