Commentaire de Serpico
sur L'expérience française d'un immigrant involontaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Serpico Serpico 26 novembre 2010 12:29

juluch

Vous devriez prendre deux secondes pour réfléchir.

Je vous assure que ce serait plus sage.

Relisez-vous : vous laissez votre épiderme s’exprimer à votre place au lieu de laisser un peu d’autonomie à votre neurone solitaire.


Voir ce commentaire dans son contexte