Commentaire de val
sur Une autre lecture des transports à Paris


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

val (---.---.87.64) 8 mars 2006 22:55

Ce sondage tombe effectivement à point nommé pour la mairie, puisqu’il fait suite à de nombreuses critiques de la politique de M.Delanoë. Mais pourquoi autant d’hostilité envers ce tramway dont personne ne sait encore si il sera un succès ou un échec ? Pour ma part, j’habite la banlieue sud et me rend souvent à Aquaboulevard (Balard, station de l’actuel PC et du futur tramway). Il me serait nettement plus pratique de prendre le PC (plus direct), pourtant je le délaisse sans regret au profit du métro (plus rapide et plus fiable). J’attends donc positivement le tramway (c’est peut être égoïste pour les riverains mais c’est la vie !) au regard de cette exemple, je veux expliciter que les usagés d’aujourd’hui ne seront pas forcement les usagés de demain ; plus un transport est efficace, plus il est utilisé. C’est le cercle vertueux et cela profite à tous, même aux banlieusards. J’ai une autre question, pour les couloirs de bus et la guerre menée par la mairie contre les voitures à Paris : comment réduire la pollution atmosphérique à Paris sans réduire la circulation ? Je pense que quelques soient les mesures prises à l’encontre des véhicules, elles déplairont car certains de nos contemporains sont très attachés à leurs chars à roulettes. Je crois que les mesures incitatives ne fonctionnent pas vraiment (covoiturage, parking aux portes de Paris). Ce qui fait changer les comportements c’est de taper dans le porte monnaie. Nécessité fait loi. Depuis la hausse du prix du pétrole, les considérations écologiques prolifèrent... . Je suis contre la solution londonienne (le péage pour se rendre à Londres en voiture) mais la voiture écologique n’est pas pour demain (20 ans d’après les constructeurs). A nous de savoir, quel monde nous voulons pour demain.


Voir ce commentaire dans son contexte