Commentaire de L’enfoiré
sur L'Est ostalgique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'enfoiré L’enfoiré 31 janvier 2011 19:17

«  Touristes d’un côté, autochtones de l’autre. »

En effet. J’aime cette confrontation. On est né quelque part, comme chante quelqu’un. A force d’être dans un pays, on en arrive à avoir une idée trop formatée. Il faut des yeux neufs, des yeux qui de préférence ont été voir partout. C’est pour cela que je voyage depuis 50 ans et que parfois je retourne bien longtemps après comme en pèlerinage car les choses évoluent en permanence. Quand Nina m’a présenté quelques textes, j’ai sauté sur cette occasion de confronter les époques.


Voir ce commentaire dans son contexte