Commentaire de Zalka
sur L'espéranto dans l'enseignement


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Zalka (---.---.90.225) 9 janvier 2007 15:23

Résumé : anglais pas bien, esperanto bien. 15 ans de pratique intensive de l’anglais ne permettront pas à un non-anglophone de naissance d’aller au delà d’une commande de pinte dans un pub de Londres (et encore, si c’est du cockney, c’est velu). 1 h par jour d’esperanto pendant un mois, et vous pourrez discuter avec de nouveaux amis du monde entier de Descartes, de la théorie des cordes ou encore du dernier tube de Britnoj Megaton, la popstar espérantophone.

Bon, le truc, c’est qu’à cause des persécutions de la troisième république française, de Staline, d’Hitler, du lobby Busho-pétrolier finançant les sectes évangelistes anglophones, vous aurez entre 200000 et 1M d’amis seulement. Mais ces chiffres (non contestés par les esperantophones) ne prouvent rien. Même si on les compare aux centaines de millions d’anglophones que compte le monde (chiffre contestés par les esperantophones, en particulier ceux ayant voyagé en Ecosse).

Mais soyons juste avec Esperantulo et Krokodilo. Si Henri Masson considère comme « plus que minable » tous les auteurs de raisonemment contraire à ses dogmes, fussent-elles basées sur les propres informations qu’il apporte, on ne peut faire ce reproche à Esperantulo ou Krokodilo. On ne peut dire autant de Skirlet, dont la capacité à déformer les propos tient du miracle permanent.

Ce commentaire n’est pas constructif ? Vous avez probablement raison. Mais bon dans de tels articles... Autant vanter les avantages certains de l’esperanto est louable, autant affirmer la supériorité absolue de celui ci et prétendre à son avènement prochain est ridicule. Courage esperantistes ! Plus que quelque milliard de personnes à convaincre !

Aussi ne nierai-je point ma non-constructivité (je m’attend à passer à -49 d’ici le mois prochain, cela prend du temps lorsque votre provider ne change pas votre ip toutes les demi-heures) et je me contenterai d’inviter les curieux ayant beaucoup de temps à perdre, à lire les articles de Mr Henri Masson sur ce même site et d’observer les réactions de certaines personnes à chaque commentaire de lecteurs non convaincus par la rhétorique Massonnienne.

Sur ce, je vous souhaite à tous une excellente journée.


Voir ce commentaire dans son contexte