Commentaire de JL
sur Ces étranges causes perdues


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue JL 13 septembre 2011 11:02

Bonjour JP Petit,

j’ai lu avec intérêt votre article bienvenu sur ce site.

Vous dites : "Cette histoire (DSK) détourne aussi l’intérêt des gens vers le futile, pour que le peu d’intérêt dont ils disposent ne soit pas capté par des choses importantes. En un mot, on les désinforme.« 

Je dirai que la désinformation est au besoin de nourritures spirituelles, ce que la malbouffe est au besoin de nourritures solides.

Et qu’il est dans un certain ordre des chose qu’une société qui produit industriellement de la malbouffe dépense autant d’argent pour désinformer ses consommateurs (*).

 » La liberté de la Presse est entière ; il suffit d’avoir les milliards nécessaires " (Alfred Sauvy)

(*) Financer la désinformation coûte cher


Voir ce commentaire dans son contexte