Commentaire de Constant danslayreur
sur Premières mesures du président de gauche


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Constant danslayreur 6 octobre 2011 21:29

Salut Pastori,
Mais non voyons ce n’est pas ce que je dis, à se demander même où vous avez été chercher tout ça. En fait, au risque de vous surprendre, je souhaite vraiment qu’un bon présidentiable de gauche émerge du lot. Il fût un temps où je considérais que le père d’Aubry était le seul à avoir la stature d’un présidentiable à gauche et que c’était dommage qu’il ne veuille pas du poste, avant de me dire que DSK ferait l’affaire, puis de nuancer mon avis quand il a accepté la présidence du FMI, avant de trouver l’idée désormais totalement saugrenue après l’épisode que vous savez, pour en revenir finalement à Aubry… père.
Au-delà des hommes ou des femmes, les idées qu’ils proposent feront leur chemin et aideront vos compatriotes à se faire une idée.
Tout ce que je dis, c’est que
1.  Quand on est un présidentiable digne de ce nom on ne dit pas « aussi vite que possible » et autres « je ferai de mon mieux », le poste visé donne le pouvoir sur l’arme nucléaire, un tel pouvoir exige un homme ou une femme à poigne et n’ayant pas peur de son ombre. Sur ce point Royal semble partir du bon pied, il est vrai que l’expérience compte.
2.  On ne peut pas (du moins impunément), être généreux avec les uns en spoliant les autres. Si je suis chef d’entreprise et que j’ai investi mon argent pour créer de la richesse et des postes d’emploi tant mieux pour tous, alors n’allez pas me dire que les emplois que je crée ne vous suffisent plus et qu’il faut pour vous faire plaisir que je partage mon bien avec mes salariés. C’est tout simplement injuste. Contentez-vous de vous assurer par force de loi interposée que mes salariés ont pleinement accès à tous leurs droits ça oui.
3.  La parité homme-femme oui et tout ce que je dis, c’est qu’il ne faut pas que la loi (si loi il y a), soit trop rigide m’obligeant à raisonner quotas plutôt que compétences ou plus value humaine.
4.  Limiter la rétribution dans la haute finance est certainement une mesure qui peut séduire à gauche, mais elle n’a pas de sens, parfois les hauts salaires sont le meilleur moyen pour obtenir les meilleurs, ceux qui doubleront le chiffre d’affaire. S’il y a une loi en France plafonnant ce type de revenus, je vous prédis simplement une fuite des cerveaux comme la dernière des républiques bananières

Et puis franchement, reconnaissez que certaines mesures proposées sont tout simplement stupides. Que signifie vote obligatoire ? Et comment seront punis les récalcitrants ? Pffft

Bref, je souhaite le meilleur aux français et vous devez le savoir depuis le temps, mais si ce meilleur doit être à gauche, alors ça ne s’annonce pas comme une partie de plaisir. Bonne soirée


Voir ce commentaire dans son contexte