Commentaire de morice
sur La mort de Kadhafi : les incohėrences flagrantes du CNT


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

morice morice 25 octobre 2011 13:42

« pauvre homme »


Je crois que vous n’avez pas encore compris la dimension de tyran qu’était ce personnage. Je vous conseille en tant que femme d’aller voir ce qu’en avait dit Mémonna Hinterman de France3 pour vous rendre compte à quel point le terme est déplacé. Je ne suis pas partisan de son lynchage, mais ne suis pas non plus à l’absoudre, loin de là : le cas de Kadhafi nous place en effet devant nos responsabilités : il ne fallait pas le tuer, quoi qu’il ait pu faire. C’ est bien Badinter qui avait raison : la peine de mort ne résout jamais rien, bien au contraire. Sa disparition aide trop de gens...

Voir ce commentaire dans son contexte