Commentaire de Renaud Séchiant
sur DCRI et salafisme : une manipulation bien orchestrée ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Renaud Séchiant 28 mars 2012 10:53

Vous dérivez encore pour éviter de répondre à l’essentiel.

Vous est-il venu à l’idée que parmi tous les flics du RAID, certains pouvaient avoir été mis en priorité en non-létal et que devant l’enchainement des évènements, cette priorité ait été abandonnée ?

Vous les imaginez, là encore, devoir ressortir chercher leurs armes létales ou ne rentrer dans l’appartement que munis d’armes non-létales ?

Vous est il venu à l’esprit que s’il l’avait voulu vivant ils auraient simplement balancé un fumigène soporifique dans l’appartement ? Vous est il venus à l’esprit que tout simplement, l’immeuble ayant été vidé de ses occupants, Merah ne risquait pas de faire de victimes.... Alors pourquoi ne pas simplement attendre et le laisser croupir en coupant l’eau, l’électricité et le gaz... et attendre qu’il sorte ou s’endorme d’épuisement.... Pourquoi avoir lancé l’assaut ???? Pourquoi tant de vacarme et de dégâts pour déloger un seul homme qui ne représenté de danger que pour lui même (au pire !).

Dès le début de cette affaire et bien avant l’intervention du Raid et le replie de merah chez lui, c’est à dire dès la tuerie devant l’école : Cette histoire m’apparaissait comme déja louche.


Voir ce commentaire dans son contexte