Commentaire de jaja
sur La prochaine étape de la démocratie : l'entreprise


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jaja jaja 22 novembre 2012 09:47

Le bicamérisme remplaçant donc la vieille opposition entre patronat et syndicats donnant aux entreprises un fonctionnement pacifié puisque supposé démocratique.... Une gouvernance idéale et sans heurts pour les capitalistes puisque supposée elle aussi acceptée par les « investisseurs en travail » (lire les prolos) qui n’auront pas le choix dès lors que les patrons instaureront ce nouveau système « démocratique ».....

Le tout bien entendu sans revenir sur les fondamentaux que sont la notion de profit pour les actionnaires « apporteurs de capital » dont l’utilité est donc incontestée ni sur la propriété privée des moyens de production et d’échange...

Le « bien commun » de l’entreprise c’est-à-dire les intérêts que les travailleurs sont censés partager avec les actionnaires est un leurre. Les un triment et les autres gagnent du fric... C’est ça la réalité ! Tant que la logique de profit ne disparaît pas au profit d’un réel partage des richesses entre toutes et tous l’entreprise capitaliste reste une entité totalitaire où le ferme ta gueule sera toujours roi ! Même si la domination se veut toujours plus subtile plus intelligente et moins visible qu’au XIXème siècle...


Voir ce commentaire dans son contexte