Commentaire de Folacha
sur Drouot ; vente d'âmes autorisée


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Folacha Folacha 13 avril 2013 13:31

Vous vous trompez, Emmanuel Aguéra, les habitants des cures et des lamaseries sont généralement bien plus tolérants que moi et s’expriment dans un langage plus châtié . Quand à la mode du cassage de curés, je ne pense pas que le bon-sens y soit pour quelque-chose .


Voir ce commentaire dans son contexte