Commentaire de Alinea
sur Drouot ; vente d'âmes autorisée


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alinea Alinea 14 avril 2013 00:23

Avec cette vieille chanson, je voulais juste dire qu’il y a plein d’âmes à Drouot ; les objets ne sont pas des objets ; peut-être même aujourd’hui, au temps de la manufacture !
Le pillage des cultures, la contrainte de s’en séparer pour survivre... drôle de métier que celui de commissaire-priseur !


Voir ce commentaire dans son contexte