Commentaire de Voltaire
sur Philippe Meyer défie les tarfuffes et vote Bayrou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Voltaire Voltaire 26 février 2007 14:00

J’appreciais beaucoup Philippe Mayer dans ses chroniques matutinales, je l’avais perdu de vue depuis. En effet, pas le genre à lécher les bottes d’un politique, et si j’étais Bayrou, je m’attendrais au pire, car le bougre serait bien capable de lui sortir une chronique au vitriol rien que pour rire de son positionnement.

Plus généralement, je suis partagé sur cette nouvelle mode de coming out en matière de vote personnel. Pour moi, un vote doit demeurer secret. Mais je suis bien sûr beaucoup plus indisposé par ces journalistes qui se disent neutres mais qui avantages outrageusement un candidat, que ce soit en raison de la ligne éditoriale de leur media, ou par intérêt personnel. Révéler son vote devient donc un pis-aller, mais je préférerais une charte de déontologie stricte avec sanctions pour les journalistes qui ne repectent pas leur devoir de neutralité dans leur travail (mais que fait le CSA ? ah oui, j’oubliais par qui ses membres sont nommé smiley )


Voir ce commentaire dans son contexte