Commentaire de trevize
sur Nouvelle conception de jugement dans la justice : L'électronique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

trevize trevize 31 mars 2014 12:50

Complètement à la masse... Je suis plutôt pro-technologie, mais là, se faire juger par une machine ?

Quand donc les humains comprendront-ils que leurs créations sont aussi faillibles qu’eux-même ? Nos malheurs viennent toujours de là : on crée un machin, on l’encense, on l’élève au niveau de divinité, pensant avoir atteint la perfection. On laisse les commandes au machin, et il commence à se tromper, et les problèmes arrivent. Mais malgré les problèmes, l’orgueil de l’humain fait qu’on ne réévalue pas le statuts de divinité du machin, non non, le machin est parfait, si il y a des problèmes, c’est à cause de l’humain qui se sert mal du machin. Alors on crée un autre machin pour régler le problème... et, au passage, on crée de nouveaux problèmes. ça fait des dizaines de milliers d’années que ça dure.

Il serait temps qu’on comprenne, que quand on laisse la machine aux commandes, nous devenons des pions dans les rouages du système, nous nous piégeons nous-même dans la matrice. En matière de décisions, la machine ne devrait jamais avoir plus de pouvoir qu’un système ABS sur une voiture : un garde-fous qui nous empêche de faire des bêtises plus grosses que nous. L’outil est au service de l’humain, un moyen et non une fin. C’est l’homme qui commande et non ses créations.


Voir ce commentaire dans son contexte