Commentaire de julius 1ER
sur Cap au pire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

julius 1ER 21 septembre 2014 08:19

le moteur fondamental de cette turbocrise, désormais en mode d’accélération catastrophique, se situe dans les années quatre-vingt, lorsque l’idéologie libérale, combinée au développement des High Tech, a fait passer le système du mode Fordo-keynésien au mode Gato-hayekien, ce dernier faisant référence à Bill Gates et Friedrich 

@foscarvel,
excellent article, auquel je souscris totalement, la clef de voûte de ce système étant la phrase que j’ai reproduit plus haut. 
vous, moi et quelques autres percevons bien la nature des problèmes auxquels nous sommes confrontés mais malheureusement l’indigence de la compréhension économique d’une grande partie de l’électorat fait que le système se reproduit allègrement depuis maintenant trop d’années........... et votre conclusion me semble assez réaliste malheureusement !!!!!!!!!!!


Voir ce commentaire dans son contexte