Commentaire de jack mandon
sur « Un Stradivarius dans un corps de camionneur. »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 11 avril 2015 18:58

@rocla+

Idiot
, même au troisième degré, ça peut laisser des traces dans l’imaginaire.

Le jeu de l’idiot, dans la comédie est créatif, il montre et souligne
nos manques, nos travers, nos faiblesses, c’est pure pédagogie poétique.
Encore faut il l’entendre en s’impliquant soi-même, car il parle aussi de nous.


Voir ce commentaire dans son contexte