Commentaire de jack mandon
sur « Un Stradivarius dans un corps de camionneur. »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 14 avril 2015 23:22

@Agafia

J’essaye toujours d’être objective autant que possible, et je peux vous assurer que j’ai trouvé Depardieu admirable dans certains de ses rôles.

La clarté et la précision de votre commentaire parle objectivement. Merci pour l’altitude.


Par l’intervention de 65 beve, il me semble qu’un autre aspect de la critique apparaît, surtout relativement au politique, pour qui depuis l’antiquité socratique et platonicienne, l’art et l’illusion étaient à l’index, voire même méprisé. Dans le Charmide et la république « l’art du simulacre ».
Le grand souci du cadrage législatif, au fond de la censure...la démocratie athénienne pratiquait déjà la censure...de plus Gérard semblait toucher au fond de commerce, de plus comme tout artiste où le coeur vagabonde la gauche et la droite ou vise-versa ne veulent pas dire grand chose pour lui. Il semble aussi sensible au charisme de l’être humain...certes il est moins syndiqué que son collègue et désormais adversaire Torreton.
 
Vous avez aussi le sens de l’humour, c’est une belle nouvelle sur l’Agora.

Bonne nuit et merci de votre visite..


Voir ce commentaire dans son contexte