Commentaire de HELIOS
sur Critique de l'antiracisme psychotique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

HELIOS HELIOS 25 août 2015 10:02

@Massada
...exactement !


et pour completer, l’expression plus ou moins forte de gènes, dominants ou pas, (parce qu’il y a des gènes plus ou moins significatifs) expliquent le comportement physiologique des groupes qui le possèdent.

C’est ainsi, qu’on a constaté que certains groupes humains ont des comportements differents liés a leur physiologie en fonction des evenements... par exemple les noirs sont moins sensibles a la chaleur ou au soleil et donc sont moins reactifs si cela represente un probleme a d’autre.

c’est en cela qu’on parle de race, le nier c’est utiliser une langue de bois avec integrisme semantique, car le sens populaire de race est bien celui que nous entendons tous, il existe des races humaines.

et puisque l’usage des avis comme le miens entrainent des reactions capilotractées, nous savons tous que - dans mon exemple - tous les noirs ne sont pas insensibles a la chaleur ou au soleil, de même que tous les blancs et les jaunes ne sont pas forcement frileux.

Alors : oui il y a des races humaines, comme il y a des races de chien... va-t-on nier qu’un chihuhua est de la même race qu’un saint bernard... pourtant tout aussi interfertile.... juste un pb de definition du mot « race »

Voir ce commentaire dans son contexte