Commentaire de César Castique
sur Le plan Kalergi : génocide des peuples européens


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

César Castique César Castique 9 octobre 2015 17:12

Savez-vous que Rochard Coudenhove Kalergi est toujours vivant ? 


En fait, il s’est réincarné sous le nom de Peter Sutherland, dont Wkipedia nous dit : 

« Il est président de l’European Policy Centre, de Goldman Sachs International (depuis 1995), de BP (British Petroleum) (1997-2009), et aussi de la section Europe de la Commission Trilatérale (2001-2010). Il est aussi directeur non exécutif de la Royal Bank of Scotland.

« De 1985 à 1989, il a été en poste à Bruxelles en tant que commissaire responsable de la politique de concurrence. Entre 1989 et 1993, Peter Sutherland a été président de Allied Irish Banks. Il fut directeur général du GATT et de l’OMC de 1993 à 1995.

(…) Il a été membre du comité directeur du groupe Bilderberg. »


En juillet 2012, il déclarait devant une commission de la Chambre des Lords : « ...il faut détruire l’unité interne des nations européennes (« to undermine national homogeneity of european nations ») afin de les ouvrir à l’immigration de masse , changer la structure de leur population, et générer ainsi plus de croissance économique. »

C’est la facette européenne de la version 2012 du plan Coudenhove-Kalerghi et c’est la ligne Merkel-Holsarlanködezy/Juncker. Et elle n’a rien à voir avec le puéril complotisme en vogue de nos jours. Non seulement, Peter Sutherland existe, mais encore publie-t-il régulièrement le fruit de ses cogitations immigrationnistes et mondialisatrices sur le site Project Syndicate, où la plupart de ses textes sont traduits en plusieurs langues, dont le français :

http://www.project-syndicate.org/columnist/peter-sutherland

Comme quoi, ces gens nous méprisent tellement en tant que peuples, qu’ils pensent ne rien risquer en nous montrant le trajet conduisant à l’abattoir… J’aimerais être sûr qu’ils ont tort.


Voir ce commentaire dans son contexte