Commentaire de Samson
sur La grande illusion du discours maçonnique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Samson Samson 9 mars 2016 20:44

@gaijin
« ... par ce qu’en premier lieu ça n’a jamais été une vraie organisation initiatique ( au sens opératif ) mais un bricolage monté de toutes pièces ..... »
 ???

Même si elle ne comprend plus goutte à la tradition initiatique et ne peut en l’intellectualisant qu’en dénaturer le sens profond, la franc-maçonnerie moderne, fondée dans le courant du XVIIIème siècle, reste bel et bien l’héritière des symboles et rituels qui animaient les constructeurs des cathédrales.
On peut d’ailleurs en dire autant des sacrements toujours valablement transmis par l’Église.

Comme vous le notez fort justement plus haut, « Le symbolisme n’est pas sans portée réelle en lui même ( il n’est d’ailleurs pas inconnu des chrétiens ) mais le prendre sur un plan intellectuel ou philosophique est une impasse ......sinon on a a faire a un véritable outil de transformation de l’être ( ou si on parle en jungien d’accession au soi ) ».
René Guénon insiste sur le fait que tant que la chaîne et que la continuité de la transmission n’est pas rompue, l’« Initiation » reste valable, si même elle n’est plus que « virtuelle ». Tant qu’elle reste « disponible », Rien n’empêche donc de se la réapproprier pour en restaurer le sens traditionnel.

Je conviens volontiers avec vous qu’on en paraît bien loin, mais après tout :
« Le vent souffle où il veut, et tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l’Esprit ». Jean 3, 9

En vous présentant l’expression de mes cordiales salutations ! smiley


Voir ce commentaire dans son contexte