Commentaire de Dany romantique
sur Que recouvre l'option Brexit et sur quelle orientation va-t-il déboucher ; similitude avec le vote français en 2005


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Dany romantique 29 juin 2016 14:34

@Daniel Roux
Je suis souvent d ’accord avec vous dans vos commentaires, parenthèse fermée. 

Là ce n est pas moi qui suis porteur de la phrase d’introduction qu’il faille « changer le peuple... »
Mais on se rend compte de la difficulté comparable au mythe de Sisyphe : les classes populaires sont parfois majoritaires mais elles sont souvent dans une impasse car non homogènes, non solubles, non fusionnelles politiquement à l’image « Front contre Front » de 2012. Je rappelais le cas du référendum de 2005. 
La somme des votes « Non » ne faisant en rien une majorité sur les valeurs disparates car c’est un conglomérat qui se fédère sur une réponse qui ne dévoile pas tout.
Il faudrait déjà porter une nouvelle Constitution de VI e République représentative des électorats. Car depuis 50 ans, le vote majoritaire à deux tours conduit à dénaturer l’impact initial du premier tour. Cela devrait s accompagner d’un pouvoir de votation dynamique pendant le mandat redonnant la parole et la décision sur des sujets majeurs applicable à tous gouvernement en place.
Car dans le cas actuel -comme le disait Chevènement- la gauche (le PS) gère loyalement les affaires du capital...Depuis 1983 au moins c est certain.  

Voir ce commentaire dans son contexte