Commentaire de Méric de Saint-Cyr
sur Skype : un succès mérité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 18 avril 2006 11:12

Bien, très bien : la conclusion de votre long discours est finalement que vous reprochez à Skype d’être un système propriétaire et vous terminez en laissant clairement entendre que Skype ne vous plaît pas. Et à moi, Skype me plaît, c’est tout.

OK, j’avais déjà compris en lisant votre premier commentaire et vous n’êtes pas le premier à développer cet argument.

Maintenant je vais vous parler de ce que représente pour un alterconsommateur une expérience comme Skype : cela faisait des années que je rêvais, que je revendiquais et que j’espérais que le réseau téléphonique monégasque (jusqu’à aujourd’hui, toujours soumis à un monopole d’Etat) soit déréglementé et ouvert à la concurrence comme c’était le cas en France. Les résidents de Monaco reçoivent leur facture de téléphone tous les deux mois, nous en recevons donc 6 par an. Et depuis le passage à l’euro, « nos » tarifs téléphoniques n’ont pas cessé d’augmenter au point qu’en me servant à peine de mon téléphone, j’étais incapable de passer en-dessous de la barre des 250 ou 300 euros par facture. Au point qu’il m’est arrivé quelques fois de me faire couper le téléphone pour retard de paiement (car non seulement il y a monopole, mais à Monaco on n’aime pas les gens qui ont de petits revenus). Comme une injustice ne va jamais seule, il faut aussi que vous sachiez que lorsqu’on se fait couper le téléphone pour non-paiement, une fois que vous finissez par payer, et que l’on vous rétablit la ligne, vous avez des pénalités à payer qui vous tombent dessus à la facture suivante.

Le jour où l’ADSL est arrivé à Monaco, Skype était le « miracle » qui a permis à un nombre sans cesse croissant d’usagers du téléphone monégasque de se DESINFEODER du monopole, d’accéder à un moyen quasiment gratuit de téléphoner.

Pour moi Skype est une réponse d’alterconsommateur à l’escroquerie, pour ne pas dire le RACKET que subissent les abonnés au téléphone de la Principauté de Monaco.

Et ma conclusion est un simple constat sur mon porte-monnaie : depuis que le miracle Skype m’a permis de me libérer du racket de Monaco-Télécom, j’économise en moyenne 100 euros par mois. Depuis le début de mon expérience Skype, j’ai donc économisé plus de 1500 euros et je téléphone plus qu’avant.

En fait avant je téléphonais à l’économie pour ne pas exploser mon budget. Maintenant je téléphone où je veux et aussi longtemps que je veux à des copains en P2P pour 0,00 euro, alors qu’est-ce qu’on peut vouloir de plus ?

Il est donc normal que je témoigne de la reconnaissance envers Skype. Cependant, si un jour Skype se met à déconner au point que cela ne constitue plus pour moi la source d’économie énorme que j’ai pu faire, alors je n’hésiterai pas à abandonner Skype et à passer chez un système concurrent. C’est ça l’attitude alterconso : on n’est pas marié avec une marque !

PS : à propos du poireau, le dessin est rigolo mais pas du tout réaliste. Les protections de fichiers ne tiennent jamais longtemps avec les armées de hackers. Le fichiers iPod par exemple sont facilement convertibles en mp3 universel.


Voir ce commentaire dans son contexte