Commentaire de titi
sur Les revendications des policiers dérapent


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

titi 25 octobre 2016 22:00

@l’auteur

Il se trouve qu’un ami a des démêlés avec la justice.
Les faits remontent à 2008...
Nous avons eu :
- une audience programmée un Vendredi 12 novembre... déplacement des témoins, frais d’huissier, etc... et bien entendu pas de procureur un Vendredi de pont
- ensuite, un procès verbal de gendarmerie manquait dans le dossier.... euh.. il manquait la veille, voire depuis le début de la procédure, mais il faut attendre l’audience pour que le procès soit remis.. rebelote... déplacement des témoins pour rien, frais d’huissiers, etc..
- la fois d’après l’un des avocats avait il y a bien des années effectué un mission pour la partie adverse... conflit d’intérêt ? interrogation du barreau... ajournement du procès... déplacement des témoins pour rien, frais d’huissiers, etc..
Et finalement procès en 2016 avec un jugement. Qui bien évidement fait l’objet d’un appel.

Si la justice est encombrée c’est en grande partie la faute à la justice, qui aime faire durer le plaisir.

En plus certains avocats ne le cachent pas : ils n’ont aucun intérêt à gagner un procès en 1ere instance. Plus ca dure, plus ils font leur beure.
Et comme en général, avocats, juges, procureurs sortent des mêmes promos, fréquentent les mêmes lieux, se reproduisent dans la même caste, il y a une vrai question à ce poser si, là aussi, l’institution est au service du citoyen et n’est pas otage de ceux qui mange au râtelier.


Voir ce commentaire dans son contexte