Commentaire de prismsoul
sur Les revendications des policiers dérapent


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

prismsoul prismsoul 25 octobre 2016 22:31

Souvent le leitmotiv qui revient c’est : Nous retrouvons dans la rue ce que nous avons arrêté la veille. Cette phrase est symptomatique des Frontistes. Par la rumeur qu’ils entretiennent elle c’est rependu au fil de tous les « commérages » qu’entretiennent les citoyens entre-deux, rare sont ceux qui vont vérifier ces allégations. Quand ont la prend en l’état c‘est que déjà elle trouve sa place dans notre pensée.

La vraie question à se poser, c’est si le leitmotiv est vrai… ou faux. C’est bien beau de dire qu’il s’agit d’une rumeur, il faudrait le prouver ! Cet article était l’occasion rêvée pour le faire ! Or on voit bien qu’ensuite, on passe vite à autre chose. On dénigre sans preuve et hop, ni vu ni connu, pirouette, cacahuète…

Personnellement, ce que je vois quand il y a des actualités d’arrestations (même si ce n’est pas mon pain quotidien, je ne suis les infos qu’épisodiquement), c’est quasiment toujours le même refrain, « bien connu des services de police », « déjà appréhendé à de nombreuses reprises », « sa 17ème garde à vue » et j’en passe, et ce pas par des médias particulièrement à droite.

Bon après il ne faut pas s’attendre à voir des statistiques officielles sur les récidivistes de la garde à vue, déjà qu’on ne sait même pas combien de gardes à vue il y a… Après se pose la question de savoir à quoi cela servirait à un policier de dire ce fameux leitmotiv si c’était faux… militerait-il alors pour empirer sa situation plutôt que l’améliorer ?


Voir ce commentaire dans son contexte