Commentaire de Alren
sur Les revendications des policiers dérapent


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alren Alren 26 octobre 2016 13:19

@mmbbb

quil me donne son adresse je vais aller flamber sa voiture le 31 décembre histoire de mamuser

Vous dénoncez les délits des autres mais vous êtes prêt à en commettre un juste pour vous « amuser » ?

Êtes vous prêt aussi à en payer les conséquences si vous vous faites prendre, conséquences pénales que vous voulez durcir ?

lauteur est très gentil mais il minimise l’insécurité

L’auteur ne minimise pas l’insécurité, il dit qu’elle n’augmente pas pour certains délits et qu’elle baisse pour les homicides qui ne sont pas des règlements de compte liés à la drogue ou à des activités maffieuses.

Autrement dit, « les honnêtes gens », ceux qui ne trafiquent pas la drogue ou fréquente des truands, ont moins de risque de se faire tuer d’année en année.

(C’est vrai depuis longtemps : au tournant des XIXe-XXe siècle, un « bourgeois » avait beaucoup plus de risques de se faire « suriner » la nuit pour l’argent liquide qu’il portait sur lui que maintenant où il circule en voiture avec sa carte de crédit.)

On peut tenter une explication à ce fait indubitable : les progrès de la police scientifique, les analyses ADN et le repérage des téléphones portables, l’amélioration des analyses toxicologiques ou sur des indices relevés sur les victimes, ont permis d’éclaircir beaucoup d’affaires (y compris anciennes : voir l’affaire Omar Raddad avec l’ADN qui l’innocente aujourd’hui) et sont dissuasives pour les non-truands.

Le Front national met en avant et grossit la criminalité ainsi que les dangers de l’immigration - au lieu de soulever la question sociale qui devrait être prioritaire pour un électorat populaire - parce que les sentiments négatifs, la haine, l’individualisme, le repli sur soi, sont plus faciles à susciter qu’une attitude positive, constructive, de citoyenneté. C’est une manipulation des esprits, pour petits esprits ...


Voir ce commentaire dans son contexte