Commentaire de ddacoudre
sur Les revendications des policiers dérapent


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 13:30

@Gilles Mérivac
bonjour, je n’ai pas parlé seulement des magistrats. je ne parle pas de mon ressenti mais de l’évolution de la courbe du chômage, de celle de la redistribution des la richesse, de celle de la consommation quand nous les mettons en parallèle elles interférent et montre clairement que la consommation augmente en même temps que les crimes et délit que le chômage à l’inverse celles de la redistribution fléchit. l’écart entre les deux tendance est régulé par les prestations sociales d’aide, sinon ce serait plus catastrophique.nous serions dans la configuration de la période qui a suivit le crac boursier de 1929 ou l’écart grandissait et faute de politique sociale pour tempérer l’abîme ce sont les armes qui ont parlé, aujourd’hui c’est la délinquance qui a cru qui est à un haut niveau et qui c’est stabilisé, il ne s’agit pas de mon ressenti mais d’une analyse ou l’on ne peut pas faire dire à une courbe qui descend qu’elle monte. j’ai fourni les tableaux sur l’Europe l’on voit parfaitement qu’il s’agit d’une tendance commune. avec des stat l’on peut tromper une fois un pays , mais pas tous les pays ton argumentation n’est pas sérieuse et puis ce n’est pas un exercice auquel je me livre. tout au long de mon existence j’ai bénéficié d’un crédit de confiance, car je ne me laisse pas aller à mes humeurs et quand je le fais je le dis.
il n’y a pas de raison que tu aies un palais vétuste nous nous en avons aussi un flambant neuf, sauf qu’en 1988 j’ai du organiser un conflit et intervenir auprès du ministre JoX pour cela. sa réponse à été de dire ce que l’on vous donne l’on ne le donnera pas à d’autres. le budget de la justice à toujours été ridicule. or dans une société qui c’est judiciarisé et « policiarisé » le compte n’y est pas, car la société ne sait pas donné les moyens de son évolution et les magistrats et les policiers ont raison de se plaindre.
cordialement.


Voir ce commentaire dans son contexte