Commentaire de Fred
sur Skype : un succès mérité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fred (---.---.230.243) 18 avril 2006 18:59

« Et ma conclusion est un simple constat sur mon porte-monnaie » -> je croyais que le prix n’était pas le seul critère à considérer lorsqu’on est alter-consommateur.

« Maintenant je téléphone où je veux et aussi longtemps que je veux à des copains en P2P pour 0,00 euro, alors qu’est-ce quon peut vouloir de plus ? » -> mais l’éthique, le respect du consommateur (désolé, c’est mon côté alter-consommateur).

C’est étonnant, j’ai l’impression que de votre point de vue, si c’est pas cher alors c’est bien. J’ai du mal à comprendre votre position d’alter-consommateur. Personnellement, je n’aime pas qu’une entreprise se moque de moi, même si elle le fait pour pas cher.

Le téléphone à Monaco, c’est l’arnaque car trop cher. Skype, c’est pas du tout l’arnaque sur le prix, mais sur le respect du consommateur. C’est pire dirons certains.

« C’est ça l’attitude alterconso : on n’est pas marié avec une marque ! » -> Skype fait tout pour tenter de forcer votre marriage avec lui.

Vous utilisez quoi comme navigateur Web ? Firefox, Internet Explorer, peut-être Mozilla, ou bien Epiphany ? À moins que ce ne soit Safari, Galeon, Konqueror, links, w3m, ou un des nombreux autres ?

Si Skype avait conçu le web, vous n’auriez pas le choix, vous utiliseriez SkypeBrowser, et rien d’autre. Et que sur PC (linux ou Windows) ou Mac. Vive l’uniformisation du monde. Euh c’est pas ça qu’on appelle mondialisation ?

Enfin même si Skype sortait son SkypeBrowser, d’après vous il n’y aurait pas de problème. Des entreprises concurrentes se mettraient à concevoir un réseau parallèle, avec leur propre navigateur. Le Web serait coupé en plusieurs entités non-compatibles entre elles, et il faudrait choisir. Oh oui le web serait mieux s’il était réparti entre plusieurs multi-nationales. On est pas marié à une marque, c’est ça l’attitude alter-consommateur !

Pourquoi Skype refuse-t-il de voir apparaître des logiciels compatibles avec son réseau ? Il n’a à priori rien à perdre puisque son logiciel est gratuit. Il gagnerait même des utilisateurs (ceux qui n’ont pas PC ou Mac). Je suis surpris de voir que cette question ne vous effleure pas. Pourquoi donc ne veulent-ils pas laisser naître la diversité... ils doivent penser à leur intérêt avant de penser à celui de l’utilisateur. Skype pratique l’alter-altruisme. Ça consiste à penser à soi avant de penser aux autres.

Vous n’êtes pas marié à Skype, mais pour que je puisse communiquer avec vous par messagerie instantannée, il me faut : acheter un PC ou un Mac, télécharger le produit de Skype et pas un autre. Rien que ça. Ça incite sacrément à la consommation de certaines marques ça tout de même.

J’en déduis que si on baisse de beaucoup le prix du téléphone, vous êtes prêt à accepter qu’on vous impose d’utiliser un Alcatel, et qu’on impose à vos amis de faire pareil s’ils veulent vous appeller. Quand le prix va, tout va !

Et puis si jamais on vous impose Alcatel, vous ne serez pas marié à Alcatel, vous serez libre de passer sur le réseau Sagem ! En demandant à vos amis d’en faire autant bien entendu. C’est beau ce monde où on a le choix entre une multinationale X ou une multinationale Y. Quand je pense qu’il y a des p’tits gars sympathiques qui bossent chez eux, gratuitement, pour essayer de faire en sorte que tout le monde puisse communiquer gratuitement... et librement. Mais bon, ils n’ont pas encore implémenté la dernière fonctionnalité à la mode donc on ne va pas les encourager, ça riquerait de les faire avancer.

À propos du poireau, vous faites bien de préciser que les DRMs peuvent êtres contournés. Mais ça ne change pas l’intention d’Apple, Microsoft, et les autres qui veulent voir se répandre un tel système. C’est comme si je disais : « on a voulu me tuer, mais comme j’ai pu empêcher cela, il n’y a plus de problème ». Si, il y a un problème : tentative de meurtre. Eh bien là il y a tentative de s’approprier la culture et d’interdire tout un tas d’usage légitimes (acheter un baladeur de la marque qu’on veut, écouter sa musique sur son autoradio, etc.). Je ne vois donc pas ce qu’apporte votre argument. De plus, le dessin évoque un problème de numéro de version. Version obsolète car piratée ? On vous force à acheter la suivante qui a un temps d’avance sur les pirates, en vendant de la musique non-compatible avec les anciens systèmes. Merci les pirates, vous faites vendre des mises à jour.

Pour ce qui est de votre second commentaire, vous dîtes qu’OpenWengo n’est pas disponible pour tous les ordinateurs. Alors là, cet argument est du pain béni pour moi.

Savez-vous pourquoi Mac Donald’s vend 1 200 000 repas chaque jour ? Réponse : parce que 1 200 000 repas sont achetés chaque jour chez Mac Donald’s. Incroyable, n’est-ce pas ? Plus les personnes demandent du Mac Do, plus il va en ouvrir. Si d’un coup plus personne n’en demande, tous les Mac Do vont fermer. C’est mathématique.

Pour l’instant, quasiment personne ne demande d’OpenWengo, donc quasiment personne écrit des programmes OpenWengo. La différence, c’est que si je veux un programme OpenWengo pour mon ordinateur, j’ai le droit de l’écrire, et OpenWengo met à ma disposition les spécification techniques qui me permettent de le faire (je sais, vous ne le feriez pas, mais j’ai anticipé et répondu à cet argument dans mon tout premier commentaire déjà, en disant que pour tout système utilisé, il se trouve TOUJOURS des informaticiens pour le faire si l’application est populaire). Avec Skype, je ne peux pas.

Vous êtes alter-mondialiste, et vous prétendez qu’il faut suivre le plus grand nombre pour être compatible avec la majorité ? Non, il faut consommer intelligement, pour promouvoir ce qui mérite de l’être. Consommons du OpenWengo , et OpenWengo se développera à grande vitesse. Vous avez un Mac ? Alors laisser tomber Skype en attendant qu’OpenWengo soit disponible pour votre ordinateur. L’humanité s’est passée de Skype jusqu’en l’an 2003, ça doit être possible de patienter encore un peu.

Et puis admettons qu’OpenWengo soit la pire solution qui ait jamais existé, ou même qu’elle n’existe pas. Je ne veux pas pour autant de Skype. Internet est un moyen de communication entre les ordinateurs du monde entier, je ne veux pas que des entreprises à but lucratif contrôlent ce média, on voit ce que ça a donné pour la télévision.

« Vous me dites que Skype fait le contraire d’OpenWengo ? le contraire de quoi ? » -> je vous l’ai expliqué en détail, n’avez-vous pas lu ? Mais oublions OpenWengo.

Skype laisse les personnes handicapées sur le carreau. C’est facultatif ça pour vous ? Skype oblige à acheter Intel (PC linux ou windows) ou Mac. C’est alter-mondialiste ça pour vous ? Skype enferme vos données dans des protocoles propriétaires dont PERSONNE sauf Skype ne sait s’ils sont vérolés ou non. C’est un détail ça pour vous ? Skype refuse la coopération entre les gens en interdisant le développement de logiciels compatibles. C’est alter-mondialiste ça pour vous ?

Vous avez oublié de préciser que vous avez votre définition propre d’« alter-mondialiste ». Un autre monde est possible. Un monde où on divise les peuples en quelques catégories : ceux qui ont Skype, ceux qui ont MSN, ceux qui ont ICQ, etc. avec AUCUNE passerelle entre ces catégories. Un monde où il faut acheter Intel ou Macintosh si on veut communiquer. Un monde où les entreprises donnent au peuple les outils de communication, plutôt qu’un monde où les gens s’associent pour créer le leur.

Vous savez, jusqu’à il y a peu de temps, il n’y avait pas de téléphonie par Internet, pas de système tel que Skype avec voix et vidéo (les débits étaient trop faibles). Il n’y avait que des systèmes offrant des messages en texte. Paradoxalement, ceux qui sont devenus les plus populaires étaient ceux qui offraient le moins de liberté aux utilisateurs. Ces systèmes existent toujours. J’utilise ce qu’on appelle l’IRC (Internet Relay Chat). C’est à la discussion en direct ce que le web est à la publication ou le mail au courrier, c’est-à-dire libre et décentralisé (l’aspect décentralisé est très important, malheureusement je ne vais pas détailler, trop long).

Au départ, il n’existait que l’IRC (1988), avant même l’invention du web (1994). Comme il n’y avait que ça, les gens l’utilisaient, et comme ils l’utilisaient, on a vite trouvé des logiciels pour tous les ordinateurs, tous les systèmes, ce qui est encore vrai aujourd’hui. J’ai déjà discuté par IRC avec une personne aveugle. Il est facile avec un système ouvert et libre d’interfacer un terminal braille ou un logiciel de synthèse vocale. Les réseaux IRC sont souvent gérés par des personnes comme vous et moi, qui n’avons pas de compte à rendre à des actionnaires pour prendre une décision. On pense à l’utilisateur. Ce qu’il nous faut, c’est la liberté de l’IRC avec la voix et la vidéo. Des gens sont en train d’essayer de le faire. Il faut les encourager, au lieu de faire l’éloge de Skype (j’espère que les actionnaires de Skype vous ont remercié).

Je suis désolé, vous ne pouvez plus me convaincre qu’on peut être alter-consommateur et utiliser Skype. C’est impossible. Mais si vous voulez me donner vos arguments, je les lirai. Si je n’y réponds pas, c’est simplement pour éviter de perdre trop temps. Si c’est pour me dire que Skype est pas cher ou qu’à Monaco le téléphone est trop cher, ce n’est pas la peine. Si c’est pour me dire qu’OpenWengo est nul, ce n’est pas la peine non plus, j’ai déjà émis cette hypothèse dans ce commentaire. Si c’est pour me dire pourquoi d’après vous Skype repecte les utilisateurs, même ceux qui ne veulent pas acheter PC ou Mac ou qui sont handicapés, alors ça serait déjà mieux car vous ne l’avez toujours pas fait. Si c’est pour me dire pourquoi il vaut mieux faire l’éloge de Skype dans un article que d’encourager les gens qui bossent pour pas un rond dans l’intérêt général, idem.

J’ai reconnu certains de vos dires, vous n’avez reconnu aucun des miens. Je crois avoir apporté la preuve que Skype n’a pas le succès qu’il mérite, et qu’il va à l’encontre des principes de l’alter-consommation (dans ce commentaire en particulier). Je laisse les lecteurs se faire leur propre idée, et je reste persuadé que les alter-consommateurs seront d’accord avec moi.

Désolé d’être aussi long. Il faut croire que le sujet est intéressant et appelle à la discussion.


Voir ce commentaire dans son contexte