Commentaire de Christian Labrune
sur La politique expliquée à mon enfant pas né


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 22 février 2017 13:41

Mon marteau porte un nom : matérialisme.

à l’auteur,
Pour être matérialiste, il faudrait déjà savoir ce que c’est que la matière. A l’époque de Feuerbach et de Karl Marx, on en était resté à Epicure et à Lucrèce et on croyait donc le savoir, mais aujourd’hui on ne le sait plus du tout et la notion même de « matière » n’a plus beaucoup de sens, en particulier pour les physiciens.
Si le matérialisme est un marteau, c’est donc un marteau désormais sans masse métallique et sans manche. C’est pas avec ça qu’on pourra bricoler quelque chose !


Voir ce commentaire dans son contexte