Commentaire de Raoul-Henri
sur L'algorithme de la mort, le temps qu'il vous reste sur Terre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Raoul-Henri Raoul-Henri 24 février 2017 02:28

@Alren
Je me permets ce ton parce que je sais aussi être sérieux. Bien que la forme soit délétère le fond n’en est pas moins abouti.

Pourquoi serait-il nécessaire d’inscrire dans la constitution ce que chacun peut décider en son âme et conscience ?

Et puis il y a aussi le cas à l’autre bout de la chaîne de reproduction. Qui décide qu’un humain en gestation puisse être sacrifié sur l’autel monétaire ? Lui-même ?

Je m’oppose frontalement à la mise en constitution de ces principes de mort.


Voir ce commentaire dans son contexte