Commentaire de Christian Labrune
sur « Ma réponse face au terrorisme d'Etat français »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 25 février 2017 13:56

Ce qu’il y a de bien, lorsqu’on accepte de porter ces oeillères qui peuvent réduire à souhait le champ de vision, les oeillères du conspirationnisme radical en particulier, c’est que tout commence à pouvoir aisément s’expliquer, tout devient vite d’une très grande clarté. Il y a le malheur du monde d’un côté, et de l’autre les parfaits salauds qui s’entendent, dans l’ombre, à l’organiser.

Mais il y a aussi, Dieu merci, les preux chevaliers, munis de leur bonne conscience en acier trempé, défenseurs éternels de la veuve et de l’orphelin. Ceux-là sont la crème de la vertu. La place de notre auteur est en paradis, à n’en pas douter. 


Voir ce commentaire dans son contexte