Commentaire de Christian Labrune
sur « Ma réponse face au terrorisme d'Etat français »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 25 février 2017 14:30

@Alren
Si vous êtes français, citoyen d’un pays anciennement colonialiste et responsable des pires crimes contre l’humanité, comme le faisait remarquer encore naguère un grand homme d’état, que vous le vouliez ou non, vous êtes nécessairement un terroriste. Les horreurs du Bataclan, de Nice, pour me limiter à deux exemples, c’est de votre faute, c’est vous qui les avez voulues et pour ainsi dire commanditées. C’est donc vous qui avez tenu conduit le camion ou tenu la kalachnikov. Les malheureux qui ont appuyé sur la détente ou sur le champignon n’ont agi que par procuration, et pour exécuter votre propre volonté. Réduits à la servilité par une domination coloniale exécrable, ils ne peuvent plus qu’exécuter les volontés secrètes des dominants. Ils ne sont plus des hommes,
ils n’ont plus aucune liberté, ils ne sont donc responsables de rien du tout.

Vous, qui êtes pourtant un terroriste de la pire espèce, vous pourriez vous offrir le luxe d’épargner éventuellement un consommateur à la terrasse d’un bistrot, parce que vous êtes un homme libre, capable de vouloir ou de refuser, et la plupart du temps du reste, vous laissez au placard votre kakachnikof, si vous en avez une : vous préférez lâchement laisser agir à votre place de pauvres bougres aliénés par le système. C’est eux qui paieront les pots cassés.

Un ancien colonisé, une malheureuse victime du capitalisme mondial ne peut absolument pas s’abstenir, comme vous le faites quotidiennement, de l’ultra-violence. Elle n’est plus que la misérable marionnette dont vous tirez à plaisir les ficelles, tapi dans l’ombre.

Vous devriez vous rendre dans le plus proche commissariat, vous constituer prisonnier et assumer vos crimes. En tout cas, tout cela n’a que trop duré. Cet article m’a ouvert les yeux . Enfin, je vois, je crois, je suis désabusé, et je tiens à être jugé au plus vite par le TPI pour tous ces faits de terrorisme dont je suis le premier responsable en France depuis deux ans. 
 


Voir ce commentaire dans son contexte