Commentaire de Daniel Roux
sur Les mystères de Macron – Le Mystère de la Finalité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel Roux Daniel Roux 30 juin 2017 11:52

Tel que je vois les choses, il n’y a pas vraiment de changement hors une nouvelle présentation du réel.

Derrière l’illusion et la Communication, le réel est que les riches ( peu importe au fond le nom que l’on donne à l’oligarchie) gouvernent les pauvres, que les premiers tiennent le gouvernail et que les seconds rament.

Les riches ne gouvernent pas directement, ce serait s’exposer inutilement, ils ont des employés pour le faire.

Les riches, s’ils forment une classe solidaire, forment néanmoins des groupes aux intérêts concurrents, condamnés à s’entendre pour éviter les dérives destructrices.

Chaque écurie présente une monture au départ. La lutte a été acharnée, des coup de cravaches ont volé, au final, un seul franchit la ligne d’arrivée. Les vieux canassons perdants et fourbus sont mis au rancart. Le groupe gagnant prend la main. Les autres s’adaptent à la nouvelle donne.

Avec Macron, c’est une nouvelle génération de ces employés qui arrive au pouvoir. Une génération qui a appris des erreurs de la précédente.

Les problèmes économiques et sociaux de la France dans l’UE n’ont pas changé. Ce qui a changé, est l’impérieuse nécessité de réduire les déficits publics pour que l’UE et l’Euro puissent continuer à garantir la valeur des avoirs des riches.

Bien évidemment, ce ne sont pas les riches qui vont payer. Ils n’abandonneront pas leurs privilèges tant qu’ils seront les maître du jeu. Et si un jour, ils perdent la main, ils renverseront la table.

Si vous voulez savoir quelle politique suivra Macron, intéressez-vous aux « réformes structurelles » préconisées par l’UE, l’OCDE, le FMI et la BCE.

Premier indice : Les « sacrifices » demandés au retraités.
Deuxième indice : L’indispensable assouplissement des normes, à commencer par celles qui régissent les rapports entre les salariés et les patrons.
Troisième indice : Le blocage des salaires des fonctionnaires.

Vous avez trouvé ! Il s’agit bien de la potion amère imposée au Grecs pour leur faire payer l’insondable incurie des précédents gouvernements ! Celui imposé par et pour les riches familles de l’oligarchie !


Voir ce commentaire dans son contexte