Commentaire de sls0
sur Ufo-scepticisme(*), survol de quelques cas troublants


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 1er juillet 2017 17:21

Etant jeune j’étais fan de science fiction. Je me suis bien entendu intéressé aux ovnis. A l’époque mon père ne m’a fait aucun commentaire à part de garder mon esprit critique et m’a parlé de la méthode scientifique et des biais congnitifs. Suite à cela je n’ai rien trouvé de probant.

La vie extraterrestre existe ? Statistiquement parlant et vu le nombre d’exoplanètes que l’on découvre il y a de très grandes chances. Sont ils venus sur terre ? Sans preuves formelles je ne sais pas, franchement je ne vois pas ce qui pourrait justifier une dépense énergétique énorme pour un petit coucou en vitesse et que récupérer sur terre pour une civilisation très en avances. Si on regarde les explorations humaines c’est souvent guidé par le gain.

Les ufologues ? Je suis tombé sur un site avec des méthodes approchant du scientifique. Des caméras qui scruptent le ciel avec diffractomètres c’est déjà plus sérieux. A défaut d’ovni, les météorites sont bien suivi donc le système fonctionne. Je crois que J.C. Petit y est associé.

J.C. Petit ? J’ai la plupart de ses BD dans plusieurs langues, pour apprendre elles sont pas mal, elles m’ont souvent servi de support. Un grand merci. J’ai lu certaines de ses parutions, il maitrise pas mal de choses. Pour d’autres choses je ne suis plus ou pas, de la part d’un scientifique j’apprécie l’emploi de la méthode scientifique. Un avis mitigé mais c’est avec un certain plaisir que j’aurai une discussion avec lui. On ne serait peut être pas d’accord sur tout mais la discussion serait « riche ».

Pour une grosse partie des ufologues c’est la croyance qui les guide, comme les croyants ils cherchent des éléments qui vont dans le sens de leurs hypothèses alors que le cheminement normal c’est observer les éléments, faire une hypothèse et essayer d’invalider cette hypothèse. Si on arrive pas à invalider et faire invalider on est pas loin d’une vérité temporaire.


Voir ce commentaire dans son contexte