Commentaire de eddofr
sur « Il convient de mesurer l'impact de ses propos »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eddofr eddofr 19 décembre 2017 18:06

@Christian Labrune

Par exemple, Jean Marie LE PEN, qualifiant les chambres à gaz de détail de l’histoire : aucun humour là dedans et une volonté affichée et provoquer le clivage.

Par exemple, Nicolas SARKOZI, « Quand il y a une grève personne ne s’en aperçoit » : propos à visée clairement politique et également dénué d’intention humoristique.

Par exemple, Emmanuel Macron à propos de ouvriers de GM&S foutant le bordel au lieu d’aller chercher un travail.

Par exemple encore, Jean-François COPE et son « anecdote » du pain au chocolat.

Comme je le disais, déclarations clivantes, clairement à vocation politique et non humoristique.

Voir ce commentaire dans son contexte