Commentaire de lejules
sur Cent fleurs pour cent femmes libres


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

lejules lejules 20 janvier 2018 19:26

@C BARRATIER

AVIS AU PERSONNEL
on est prié de laisser au vestiaire ses couilles nichons et autre lieu de plaisir afin de ne pas perturber l e rendement de l entreprise.
bien sur je plaisante. mais force nous est de constater que l’être humain est profondément sexuel. le gorille soit disant réputé pour ses performances sexuel ne baise qu’une ou deux fois par an et encore les années bissextiles. le bonobo plusieurs fois par jour avec des partenaires indifféremment sexué.
pour l’etre humain beaucoup de mariage se font avec des collègues de travail, ou du bureau d a coté. le lieu de travail est un lieu de rencontre. 
 en fait je suis d accord avec vous courtoisie et respect s impose mais cela ne dois en aucun cas être légiféré sinon nous tombons dans le puritanisme..les femmes sont assez grande pour envoyer se promener le 1er importun. 
face aux hommes qui ont le droit d ’importuner
elles ont le droit d’envoyer paître les importuns .

Voir ce commentaire dans son contexte