Commentaire de JMBerniolles
sur Violente offensive contre « Le Média »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JMBerniolles 3 mars 2018 10:31
@Attila

Ce que j’ai constaté moi-même depuis longtemps, c’est qu’il n’y a plus de réflexion et d’analyses dans les mouvements autrefois révolutionnaires ( il est clair qu’à une certaine époque les élections présentaient l’alternative d’aller vers un système socialiste ) mais une pratique du dogmatisme opportuniste. Cela conduit notamment à réduire l’approche à une classe ouvrière en voie de disparition. 

Donc il faut reprendre une réflexion de fond dans un esprit marxiste léniniste. Pour moi cette méthode, le matérialisme dialectique, est complètement issue de la philosophie grecque dont la caractéristique, étonnante pour l’époque, a été de s’affranchir de toute spiritualité... Aristote a analysé les rapports d’exploitation à son époque, le pouvoir des marchands notamment.

Plus ancien encore, en lisant l’Iliade j’ai été frappé par le personnage d’Hector et sa symbolique. Hector est un guerrier qui a la particularité de ne pas être soutenu par les dieux. Il défend sa ville, ses habitants, sa famille. Il se sait condamné, mais il se bat jusqu’à accepter de combattre Achille, le protégé des dieux, en sachant qu’il va y laisser la vie. C’est une étonnante conception de l’Homme à cette époque antique. Une créature livrée à elle-même devant un destin funeste et qui doit trouver en lui-même la force de se battre. Pour moi c’est un symbole largement méconnu. 

Il faut revenir à la base. Et celle-ci est constituée par les rapports d’exploitation sous le néo libéralisme. On constatera que les couches exploitées se sont largement étendues. Aujourd’hui ce sont des peuples entiers qui sont soumis à l’exploitation du système. Ainsi l’exploitation du peuple grec, de la Grèce même au niveau de son patrimoine, alimente directement la finance européenne et mondiale. Si l’on veut bien regarder ce qui se passe chez nous, c’est le même schéma qui diffère seulement parce que des financiers n’ont pas joué contre nous comme il l’ont fait à l’encontre de la Grèce. 

Les gens sont très loin de la conscience de ce type d’exploitation....  

Voir ce commentaire dans son contexte