Commentaire de Clark Kent
sur Les couleurs - 1e partie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Clark Kent 12 juin 2018 18:15

@ricoxy

les couleurs sont dans notre cerveau : nous devenons aveugles aux couleurs qui n’ont pas de noms comme nous devenons sourds aux phonèmes que notre langue n’utilise pas.

Les couleurs sont dans les yeux des enfants qui ne parlent pas encore comme les sons qui seront filtrés au point qu’il deviendra de plus en plus difficile de parler une langue étrangère sans accent.

C’est la question du rapport entre signifiant et signifié en linguistique.

Le mot est arbitraire a priori, mais il ne l’est plus a posteriori.

Quand un Anglais entend « cheese » et un Allemand « Käse », ils n’ont pas la même représentation que quand un Français entend « fromage » !

Voir ce commentaire dans son contexte