Commentaire de sls0
sur EPR : encore du retard ! Arrêtons les frais


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 26 juillet 2018 17:45

C’est coté secondaire. C’est la législation de monsieur tout le monde sur les appareils soumis à pression.

Les reprises des soudures c’est sous garanti.
Pour EDF c’est un manque à gagner coté production c’est sûr.
A Nogent il y a eu aussi beaucoup de reprises mais c’était dû à une fraude des contrôles du prestataire.
Il avait oublié qu’il y a le contrôle du contrôle du contrôle.
Pas loin de la faillite le prestataire sans qu’EDF parle du manque de production.
Les différents contrôles sont fait à postériori, c’est tout les films radio à contrôler, les procédures, les PV, les habilitations, ça peut prendre 6 mois. Pendant ce temps ça fait plusieurs soudures anormales si le contrôle du prestataire est défaillant, ça fait plusieurs reprises de soudures.
Ce n’est pas un problème propre au nucléaire, toutes industries avec des appareils soumis à pression peuvent subir ces aléas.

Dans les années 70-80 il y avait de sacré soudeurs en France.
Dans les années 2000 il y a eu une centrale à l’arrêt par manque de soudeurs.
A l’époque j’ai discuté avec un soudeur.
Il m’a dit : En France un soudeur a un salaire de merde, ça n’attire pas les jeunes.
Pourquoi je devrais me faire chier avec un soudure HP dans une centrale alors qu’en Malaisie on me paie 250.000 francs pour souder sur un pont.

Ce n’est pas propre au nucléaire, les personnes avec le savoir faire diminuent, les contrôles non.
Les technocrates sont toujours bien payés mais ne comprendront pas ce que je viens d’écrire.

Voir ce commentaire dans son contexte