Commentaire de Pierre
sur Lettre ouverte à Emmanuel Macron


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Pierre 4 décembre 2018 09:14

@JMBerniolles
Bonjour, c’est toujours un plaisir de vous lire.
Je suis entièrement d’accord avec vous en ce qui concerne les taxes.
La nouveauté, c’est que pour mieux les faire passer, on dit que c’est pour sauver la planète. Cela permet à ces vendus de journalistes de dire à des opposants comme je l’ai entendu : « Vous contestez les mesures [fiscales] pour réduire les émissions de gaz à effet de serre alors quoi, on ne fait rien ? »
Bornés comme ils sont, il ne comprennent pas que le problème se situe à un autre niveau et qu’il n’y a sans doute plus moyen d’inverser les choses.
En me documentant pour écrire cet article, j’ai eu l’occasion de m’intéresser de plus près au GIEC, l’organisme dont les rapports font autorité auprès du monde politique.
Quelque constatations.

  • Il a été créé en 1988 sur pression de Thatcher, Reagan et du G7 pour écarter une autre agence de l’ONU dont les rapports ne leur plaisaient pas.
  • Si ces chantres du néolibéralisme ont créé le GIEC, ce n’est certainement pas pour qu’ils remettent des rapports défavorables à ce système.
  • Le GIEC ne fait pas de recherches. Il évalue les rapports publiés par des organisations scientifiques qu’il sélectionne (comment ?) et publie une synthèse.
  • Le GIEC travaille en anglais. Je ne crois pas que les recherches parues en chinois ou en russe les intéressent si personne ne les a validées et traduites.
  • On trouve de nombreuses études sur les conséquences du dégel du permafrost publiées en russe. Cela n’intéresse que très peu le GIEC d’autant plus qu’il conteste la méthodologie des scientifiques russes (qui sont pourtant généralement bons en sciences.)

Je ne peux pas en dire plus pour le moment. Je n’ai pas les moyens de vérifier la méthodologie des scientifiques russes. Ce qui est matériel et incontestable, c’est que le permafrost se dégèle, que des bulles de méthane se forment et, phénomène nouveau, elles explosent parfois en formant d’immenses cratères.

Pour Porochenko, c’est 8 %. Allez Manu ! Encore un petit effort, tu peux y arriver. smiley


Voir ce commentaire dans son contexte