Commentaire de Hervé Hum
sur Institutionnalisation de la servitude monétaire des États


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hervé Hum Hervé Hum 9 décembre 2018 09:26

@Karugido

Maintenant que vous l’écrivez, c’est possible !

La monnaie, est créé à partir de son utilité pour ceux qui l’ont pensé. Son utilité étant ensuite généralisé, mais entre son apparition et sa généralisation, cela va demander quelques milliers d’années. Or, une création ex nihilo, se fait instantanément et non suite à un long processus. La pensée humaine ne créé pas ex nihilo, mais sur la base de la réalité physique.

Ensuite, la question est de savoir comment elle prend une forme physique, à tel point que toute l’économie est fondée aujourd’hui sur son usage.

La réponse est dans l’équilibre entre les droits et les devoirs qu’elle donne au premiers et impose au second. C’est donc la contrainte en devoir quelle impose, qui créé sa valeur réelle en terme de droits quelle donne. Cette relation étant déterminée par le mode de production et de répartition de la richesse produite. La création répond donc à un besoin de la réalité humaine et est conditionnée à cette dernière, sans cela, on pourrait donner de la monnaie à tout le monde pour que tout le monde soit riche. Mais, tout le monde possédant à profusion de monnaie, plus personne ne serait en devoir de travailler pour autrui et la monnaie aurait alors une valeur in nihilo !

La monnaie n’est donc pas créé ex nihilo, mais créé sous conditions qui en limite le volume et impose la contrainte physique d’en accepter la valeur.

Mais vous pouvez toujours considérer quelle est créé ex nihilo, cela ne change rien au fait que ce qu’écrit ce Gerard Foucher est faux dans ses conclusions. A savoir, que la bonne monnaie est la monnaie de crédit et non la monnaie de dépôt, car cette dernière est faites exclusivement pour le capitaliste, pour lui permettre de capitaliser la vie d’autrui. Tandis que la première, n’est capitaliste qu’en raison de l’intérêt, sans celui ci, elle convient à une économie équitable et équilibré. Que la monnaie de dépôt créé des conditions plus dure pour le prolétaire.


Voir ce commentaire dans son contexte