Commentaire de Attila
sur Les armes policières à létalité réduite en question


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Attila Attila 11 janvier 22:48

@keiser
En traduction mot-à-mot, il avait des gants.
Il faut comprendre qu’il n’avait pas dans les mains un objet servant à frapper ou une arme : c’est avec ses mains qu’il a frappé des gendarmes armés de matraques.

.


Voir ce commentaire dans son contexte