Commentaire de Jean Keim
sur L'évangile à la lumière de l'histoire radicale,


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 20 janvier 2019 17:31

@kalachnikov

Je respecte votre point de vue, chacun résulte d’un parcours de vie, je n’échappe pas à cette règle.

J’ai cité plus haut deux ouvrages écrit par C. Tresmontant et bien entendu ils ont une influence sur mon point de vue, je précise que si pour moi ses deux livres sont remarquables par leurs perspectives, je ne suis pas pour autant un adepte de leur auteur fervent catholique si j’en crois mes sources.

Dans la Bible seuls les évangiles me parlent, ces 4 « reportages » écrits sur le vif, comme le démontre avec intelligence Tresmontant, sont bien un héritage spirituel et non pas une tentative d’aliénation mentale comme le sont généralement les religions, y compris celle de Paul.

Je sais qu’il y a un courant de pensée qui prétend que Jésus n’a pas existé, qu’il est une pure abstraction, le prouver s’avère impossible, le contraire également, je ne veux pas polémiquer, ça ne m’intéresse pas (plus), le message de Jésus recèle une extraordinaire puissance de vérité, je la perçois d’autant plus dans les 4 évangiles traduitent par C.T., c’est mon aperception, je ne suis pas pour autant un illuminé.


Voir ce commentaire dans son contexte