Commentaire de Paul Leleu
sur Sérotonine ou l'inexorable déclin de Michel Houellebecq


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Paul Leleu 24 janvier 20:00

@Pierre JC Allard

« Et ça exclut la littérature, pour l’art d’écrire » ...

gros lieu commun à mon avis... !!!

les classiques pensaient exactement le contraire de vous... toutes les civilisations traditionnelles pensent le contraire...

l’art, est précisément l’art « gratuit »...

et pourquoi ? ...parce que tous les classiques savent que l’espoir n’est pas ici-bas, et qu’il est donc ontologiquement vain de chercher des solutions au problème insoluble de la vie...

dès lors, c’est dans le divertissement subtil, spirituel, sensuel et ancestral, que les vrais sages cherchent leur joie... à ce titre, l’art « sérieux » des modernes est donc une ineptie... seul l’art pour l’art a un quelconque sens mature...

quant aux questions économiques et politiques, les classiques ne les enrobaient pas de futiles storytelling romanesques : ils les traitaient « dans le dur » avec des essais... tout simplement...

la littérature se traite comme la gastronomie ou la danse... avec un « sérieux » d’une nature absoluement différente que le sérieux des essais politiques ou économiques... à chacun son domaine...


Voir ce commentaire dans son contexte