Commentaire de François Pignon
sur Venezuela : le libérateur et le dictateur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion François Pignon 26 janvier 2019 13:04

« Cet article est aussi énervant que ceux nombreux qui font de Maduro le défenseur du peuple face aux parlementaires « fascistes ».  »

Vous devez être souvent énervé, alors !

La seule solution est la pratique du yoga dans une lamaserie tibétaine, parce que la lecture des journaux ou le spectacle télévisuel risquent d’aggraver votre stress.


Voir ce commentaire dans son contexte