Commentaire de Luc-Laurent Salvador
sur Les Européennes : un formidable moyen de pression pour les Gilets Jaunes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 4 février 16:53

@Gollum

Si les gilets jaunes ne vont pas sur le terrain politique pour y placer leurs hommes, (leurs émissaires), quels politiciens (des autres partis) leur donneront satisfaction ?
Aucun. Le signe du pouvoir politique, c’est de le détenir. Les gilets jaunes n’auront aucun pouvoir politique tant qu’ils ne le prendront pas. Personne ne leur en donnera. Ils se feront juste promener. La seule alternative à la prise de pouvoir politique par le politique, c’est la prise de pouvoir politique par le coup d’Etat ou la révolution. Dans tous les cas, ça va saigner.
Je trouve donc plus judicieux de passer par les voies normales de la politique. D’autres pays ont montré que c’était possible alors pourquoi pas en France ? La seule chose qui compte c’est de promouvoir les instruments d’une démocratie réelle. Comme le dit Fergus, les Européennes sont une bonne occasion de s’entrainer et de construire les compétences organisationnelles requises. Si le résultat était médiocre, il faudrait en tirer les leçons mais ce ne serait pas la mort. Alors que le retour aux blocages va amener une détestable montée aux extrêmes dans le rapport de force. Rien de bon ne va en sortir.


Voir ce commentaire dans son contexte