Commentaire de François Vesin
sur Les Européennes : un formidable moyen de pression pour les Gilets Jaunes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

François Vesin François Vesin 4 février 18:08

@Luc-Laurent Salvador
@Fergus

Aucune exaltation mais une volonté de considérer le réel tel qu’il est.
Je n’ai pas entendu une volonté des Gilets Jaunes « d’entrer » en politique
mais bien au contraire, dans un premier temps, celle d’obtenir que le « pouvoir »
satisfasse à des revendications très simples :
ne plus se faire tondre par des taxes iniques et
n’être plus considérés comme des sous-hommes.

Cette demande pouvait être réglée en 24 heures mais le pouvoir à parié
qu’en laissant pourrir la situation et en réprimant les G.J.dans la violence
les gueux retourneraient piteux roter dans leurs mangeoires !!

Derrière chaque Gilet Jaune, il y a une famille, des amis, des relations
et surtout d’innombrables soutiens qui ont compris et acté de quoi le régime
était capable pour maintenir ses privilèges contre un Peuple qu’il méprise.

Le grand débat, les européennes et le référendum : pourquoi faire ?
Le régime se décompose en plein jour,
la justice aux ordres se déshonore, 
une certaine police se comporte en milice factieuse,
les médias « libres » se font ridiculiser par RT France ...

L’heure n’est plus à jouer à la démocratie à la mode Maastricht
mais à mettre en oeuvre une démocratie participative souveraine
et nous monter digne des Gilets Jaunes qui sont notre honneur.


Voir ce commentaire dans son contexte